Comment développer votre activité de thérapeute deux fois plus vite grâce à la newsletter ? 

Accueil » Comment développer votre activité de thérapeute deux fois plus vite grâce à la newsletter ? 

Une newsletter du bien-être bien maîtrisée, est un outil d’une incroyable efficacité. C’est l’un des premiers éléments qui vous permet de construire une communauté autour de vous. Il s’agit du moyen de plus efficace pour transmettre vos messages et créer un lien avec votre communauté. 

Notamment parce que les réseaux sociaux changent régulièrement leurs algorithmes. Si votre site ne respecte pas les normes SEO, Google peut vous blacklister du jour au lendemain. À l’inverse, votre liste d’abonnés à votre newsletter, personne ne peut vous la prendre. 

D’ailleurs le saviez-vous ? 90 % des personnes qui vous trouvent via votre site ou vos réseaux sociaux, ne reviendront jamais. Pourtant ils sont intéressés par vos publications. Alors pourquoi partent-ils et finissent par complètement vous oublier ?

Il y a deux solutions possibles :

  1. Ils ne sont pas encore prêts à passer à l’action.
  2. Soit ils ne sont pas vraiment intéressés par vos offres.

Comment garder le contact avec ceux qui s’intéressent à vos solutions ?

La plupart des personnes qui ne sont pas encore prêtes pour adhérer à vos offres, le seront dans un futur proche avec un petit coup de pouce. Ce coup de pouce, c’est l’e-mailing.

La newsletter ce n’est pas QUE pour les grandes entreprises.

Je parie que vous êtes client chez un certain nombre d’enseignes qui vous envoient régulièrement une newsletter. Que ce soit pour des codes de réduction, les nouveautés, les soldes, votre anniversaire, Noël, etc.

exemple de newsletter bien-être Nature et découvertes

Et bien, tous ces e-mails sont des newsletters automatisées. Cela veut dire qu’il y a une personne qui les conçoit à l’avance et l’automatisation se charge de l’envoyer à la date prévue. Ou en fonction de vos actions.

C’est un gain de temps considérable et surtout l’automatisation des tâches récurrentes augmente à la fois votre productivité et votre chiffre d’affaires. Or vous pensez souvent que l’e-mailing n’est utilisé que par les grandes entreprises et que ce n’est pas pour vous. Cependant elle est parfaitement adaptée aux indépendants et professions libérales.

Le marketing, la bête noire des thérapeutes.

Beaucoup bloquent lorsque je leur parle de stratégie marketing, ou d’optimiser leur contenu pour vendre. Ce malaise avec le marketing engendre le fait que vous allez avoir tendance à laisser de côté : votre site Internet, les réseaux sociaux, la newsletter, et tous les outils marketing sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour développer votre activité. 

Vous n’aimez pas vendre, ni prospecter, ou bien vous pensez que le marketing c’est pour arnaquer les gens. Dans ce cas cela devient très compliqué de constituer une clientèle viable

Ce qui vous empêche de vous y mettre ce sont bien souvent vos croyances limitantes.

  • Je ne veux pas faire de marketing
  • Ce n’est pas fait pour moi
  • Je suis contre cette communication à outrance.
  • Je considère le bouche-à-oreille comme le plus efficace
  • Je n’ai rien à dire ou partager
  • Tout a déjà été dit sur Internet
  • C’est trop technique
  • La peur de ne pas être légitime
  • Ou de faire un flop…

Certes vous êtes thérapeute, mais vous êtes avant tout entrepreneur. Les patients / clients ne viendront pas à vous tout seul comme par magie. Vous avez pour objectif d’avoir une clientèle et de générer du chiffre d’affaires. Si vous ne voulez pas vendre, autant faire du bénévolat.

Vous pouvez rester réfractaire quand au marketing aussi longtemps que vous le voulez. Néanmoins, une fois votre cercle d’amis, de collègues, les amis de vos amis, épuisé que vous reste-t-il ? Et surtout comment trouver de nouveaux clients ? Le simple bouche-à-oreille ? Non, ce ne sera pas suffisant pour vous permettre de vive de votre pratique.

Le réflexe qu’ont 80 à 90 % des gens, c’est de chercher via Google les professionnels qui se trouvent à proximité. En soi vous serez amené un jour ou l’autre, à communiquer et travailler votre marketing si vous désirez vive de votre métier.

Aucun outil n’est mauvais, c’est utilisation que vous en avez qui peut être soit excellente, soit médiocre. 

Votre objectif est de proposer une offre qui est réellement utile aux gens. Qui va les aider et leur apporter quelque chose de positif. Rédiger une newsletter ce n’est pas pour vendre des choses dont personne n’a besoin. Et mettre en avant vos offres, ce n’est pas un crime non plus. C’est votre passion, vous y mettez tellement du cœur que vous avez peur de mettre en avant tout ceci. 

La véritable stratégie n’est pas de vendre Monts et Merveilles. Mais bien de mettre en avant vos offres de façon éthique, honnête et en toute transparence. À partir du moment où vous êtes à l’aise avec vos prix, en phase avec vous-même, vous n’aurez jamais l’impression d’être un vendeur de tapis. 

cta formation gratuite se faire connaitre

Les bénéfices de la newsletter pour les thérapeutes

La newsletter c’est gratuit. Et oui, il existe des outils marketing qui proposent une première offre gratuite pour créer et envoyer vos newsletters. 

En envoyant une newsletter à vos abonnés, vous êtes certain qu’ils reçoivent bien vos contenus. Contrairement à vos publications sur les réseaux sociaux qui eux dépendent de la bonne volonté des algorithmes et n’atteignent finalement qu’un faible pourcentage de vos abonnés.

La visibilité de votre site, blog et événements est graduellement augmentée. La newsletter permet de partager du contenu pertinent et de donner envie à vos lecteurs de passer à l’action. Elle encourage également vos potentiels clients et clients à revenir vers vous. Tout en se souvenant à tout moment que vous existez.

Elle permet également de bâtir une relation de confiance avec vos clients / lecteurs. Ainsi que de devenir une référence auprès de ces personnes. L’un des aspects importants de la newsletter n’est pas le nombre d’abonnés que vous possédez. Au début vous n’aurez d’ailleurs qu’une petite poignée de personnes inscrites. 

Ce qui compte vraiment, c’est la qualité de vos abonnés ainsi que de vos contenus. Il vaut mieux avoir 100 personnes inscrites et qui prennent régulièrement rendez-vous avec vous. Plutôt que 10 000 abonnés qui ne vous contactent jamais. 

5 étapes à suivre pour créer votre newsletter 

Bien sûr ne lancez pas une newsletter juste pour avoir une newsletter ou parce que tout le monde le fait. En effet, une bonne newsletter doit être lue et apporter des résultats. Voici les étapes que vous devrez suivre pour y parvenir.  

1 – Définir l’objectif de votre newsletter 

L’efficacité de votre newsletter passe avant tout par son objectif et la mesure de celui-ci. Si vous ne savez pas dans quelle direction aller, vous risquez de vous éparpiller et de rendre inefficace votre stratégie d’e-mailing. 

Ainsi cet objectif peut-être : 

  • Le partage de conseils ou d’actualités, 
  • L’éducation en lien avec votre pratique  
  • Le développement d’une offre 
  • La fidélisation de vos clients et lecteurs, etc. 

2 – Définir votre identité  

Vous reprendrez généralement les mêmes codes que vous utilisez déjà sur vos autres supports de communication tels que votre site, les réseaux sociaux, etc. Notamment les mêmes couleurs, polices d’écriture, le ton employé et le format. 

Vous créez alors un lien fort avec vos lecteurs, en plus de vous démarquer des autres newsletters que peuvent recevoir vos abonnés. Et surtout n’oubliez pas de rester authentique !  

3 – Définir votre lecteur type 

Le lecteur type ou cible est une personne qui va potentiellement être intéressée par vos contenus et avec qui vous avez envie de travailler de préférence.  

Plus ce profil type est précis, plus vous allez personnaliser vos newsletters et avoir un impact positif sur vos lecteurs. 

4 – Créer votre formulaire d’inscription et une liste d’e-mail dédiée  

Le formulaire d’inscription peut aussi bien être un pop-up sur le côté, qu’une fenêtre qui s’ouvre avant de quitter votre site. Il existe évidemment d’autres formats comme un encart en bas de page, en fin d’article, et divers endroits stratégiques de votre site. 

Il faut seulement qu’il soit bien visible, non intrusif et qu’il donne envie de s’inscrire. Vous pouvez également segmenter vos listes d’inscrits si vous traitez plusieurs sujets. Cela permet à vos lecteurs de ne recevoir que les newsletters sur un sujet précis.   

5 – Concevoir un modèle de newsletter bien-être

La création d’un modèle à dupliquer vous fera gagner beaucoup de temps et surtout il assure la cohérence entre chacune de vos newsletters.  

La structure de vos e-mails est importante. Accordez beaucoup d’importance à vos titres et découper vos textes en rubrique et paragraphe de 4 à 5 lignes maximum. N’oubliez pas que votre appel à l’action doit toujours être visible et explicite. 

Enfin vous pouvez poser une question à la fin de celle-ci afin d’interagir avec vos lecteurs. 

Exemple newsletter bien-être
Un exemple de newsletter simple et efficace.

Quel contenu dans une newsletter ?

Privilégiez la qualité et veillez à toujours apporter quelque chose de valeur à vos abonnés. Les newsletters les plus efficaces sont celles qui mettent en avant des conseils pratiques et qui engagent à la discussion.

Vos connaissances, des conseils, des méthodes, check-lists, livres blancs, etc. Bref un contenu qui va réellement aider votre communauté et qui sera toujours perçu comme un avantage par vos abonnés. 

Ce que les lecteurs voudront ensuite acheter, ce n’est pas vos offres ou vos prestations. C’est plutôt votre personnalité, votre temps et votre savoir-faire. Et tout ceci, vous pouvez le partager dans vos newsletters et vos séquences automatisées.

Infographie créer une newsletter pour thérapeute

Simple et efficace 

Inutile de créer une newsletter qui ressemble à un sapin de Noël. Vous pourriez avoir une très jolie newsletter complètement inefficace tout simplement parce que vos textes sont creux. 

Vous devez ainsi travailler le fond et la forme. L’important étant bien sûr de transmettre votre message aux bonnes personnes. De raconter une histoire, et de donner envie à ces personnes de vous contacter. 

Fondamentalement vous devez captiver votre audience lorsqu’elle lit vos textes. Par conséquent un texte clair, concis et visuellement aéré a plus d’impact que des effets visuels dans tous les sens. 

Impliquer les lecteurs 

Que ce soit dans une newsletter, au travers de votre site ou au téléphone, vos interlocuteurs aiment qu’on parle d’eux. C’est un principe essentiel en marketing.

Concrètement vos actualités ne les intéressent pas. Que vous vendiez vos huiles essentielles au marché de Noël ou que vous soyez présent(e) au prochain salon du bien-être, leur importe peu.

L’objectif de la newsletter est de créer une conversation avec eux. En abordant leurs problématiques et en apportant des réponses et solutions. 

Mettez-vous à leur place et demandez-vous : 

  • Qu’est-ce qui peut m’intéresser dans cet article ?
  • Qu’est-ce que j’ai besoin de savoir ?

Pour créer un véritable lien, vous devez mettre en avant vos lecteurs et non pas vous et vos offres. Je vous conseille également de leur poser directement des questions dans vos newsletters.  

guide auto entrepreneur charlyne renault

Ce guide s’adresse à vous si :

  • Vous souhaitez créer votre activité indépendante mais vous vous sentez perdu et vous ne savez pas par où commencer.

  • Vous avez déjà une activité indépendante et vous souhaitez vous assurer que vous faites les choses comme il faut pour gérer et développer votre activité.

Ce qu’il ne faut pas faire 

Évitez les objets d’e-mail trop longs et impersonnels. Par exemple : Newsletter février 2022 : toute l’actualité de xxx.  

Bannissez également les contenus qui ne parlent que de vous et pas des problématiques de vos abonnés. Lorsque vous rédigez “ Fier de vous accompagner au quotidien”, entre nous vos abonnés s’en fichent pas mal.  

Et plus généralement, quand on voit ce type d’e-mail, notre réflexe est simple : on clique sur « Se désabonner » puis sur « Supprimer ». Dans certains cas on clique même sur « Spam ».

Ayez également une bonne orthographe et grammaire. Quelques coquilles ça arrive à tout le monde (et à moi aussi). Personne n’est parfait. Cependant d’après certaines études, les fautes d’orthographe sont un facteur de décrédibilisation.

Un potentiel client qui remarque des fautes récurrentes dans vos textes a 50 % de chance de ne pas lire vos écrits. Parce qu’il estime que ce n’est pas professionnel. Croyez-moi, c’est véridique. Par exemple, un jour j’ai eu le malheur de laisser 2 ou 3 fautes d’inattention en début de ma newsletter. L’un de mes lecteurs m’a répondu ceci :

“ Je vous le dis directement, je ne suis pas allé plus loin car pour un conseiller en communication faire deux boulettes dans les deux premiers paragraphes d’accroche me dérangent un tantinet. Au plaisir de vous relire une prochaine fois.”

Aïe, elle fait mal celle-là ! J’aurais pu d’ailleurs lui répondre que lui aussi a fait une faute : me dérangent un tantinet. C’est du singulier, donc me dérange. Moralité : laissez reposer vos textes 24h, relisez-les au moins 3 fois. Et appelez un correcteur à la rescousse si besoin. 

4 types de newsletters bien-être à créer dès maintenant

Différentes type de newsletter à créer

La newsletter de bienvenue. 

C’est la newsletter le plus importante et celle que vous devez créer en premier. En effet, il s’agit du premier e-mail que reçoit chaque nouvel abonné de votre part.  

Le contenu de cet e-mail dépend de vos objectifs et surtout à quoi votre lecteur s’est abonné. Évidemment le contenu sera différent s’il s’agit de l’e-mail de bienvenue pour une formation gratuite par mail, l’inscription à la newsletter en échange d’un cadeau gratuit ou l’inscription classique à la newsletter. 

L’idée étant de présenter au lecteur de façon claire : 

  • L’objectif de cette newsletter   
  • Qui êtes-vous 
  • Ce que vous faites 
  • Quels bénéfices va en retirer le lecteur 
  • La fréquence d’envois
  • Le type de contenu qu’il va recevoir, etc.

Concernant le cadeau de bienvenue, soyez créatif : livre blanc, extrait de vos livres, méditation guidée, guide pratique, etc. 

L’e-mail informatif à haute valeur ajoutée. 

Il s’agit du format classique de la newsletter. Apporter le plus de valeur à vos lecteurs sans rien attendre en retours de leur part. Sauf ouvrir et lire l’e-mail bien sûr !

À l’intérieur on y trouve généralement : 

  • Des conseils, checklists et ressources utiles
  • Vos derniers articles de blog
  • Parfois les coulisses de votre pratique ( avec modération) 
  • Les actualités ou contenus externes en lien direct avec votre secteur d’activité 
  • Storytelling : Des histoires personnelles ou des problématiques de vos clients

L’e-mail marketing 

Ce type d’e-mail doit être envoyé de façon ponctuelle. Soit 20 % seulement de tous vos contenus envoyés. Les 80 % restants étant dédiés aux contenus informatifs. 

Vous l’aurez deviné, l’e-mail marketing à un objectif purement commercial. Il permet d’annoncer : 

  • La sortie d’une nouvelle offre, produit / service, événement, etc. 
  • Le lancement de votre nouveau blog, la sortie d’un podcast, chaîne youtube, etc.
  • Présenter les bénéfices de vos pratiques avec des avis clients.

L’objectif de ces e-mails est de pousser le lecteur à l’action. Ainsi vous devez toujours ajouter un appel à l’action comme un bouton cliquable redirigeant vers l’offre l’inscription à un événement, etc.  

L’e-mail de relance 

Les e-mails de relances ne sont pas véritablement des newsletters mais ils sont tout aussi indispensables. Comme leur nom l’indique, ils servent à relancer vos lecteurs / clients ayant montré un intérêt pour vos offres, mais qui ne sont pas passés à l’action.

On l’utilise très souvent en cas d’abandon de panier dans l’e-commerce. Cependant vous pouvez aussi l’utiliser à d’autres fins. Notamment pour les personnes qui vous ont contactées par mail mais qui n’ont pas pris rendez-vous ou qui ne répondent plus à vos mails par exemple. C’est souvent le cas lorsque :  

  • La personne vous à oubliée pour X raisons
  • Elle n’a pas compris votre offre
  • Il existe des objections (tarif, distance, horaires, etc.)

Par conséquent le rôle de l’e-mail de relance est de convaincre et rassurer par rapport aux objections émises. 

Les bonnes pratiques d’une newsletter  

Comme tout outil marketing, la newsletter répond à certaines obligations et recommandations pour être efficace : 

  • L’adaptation aux mobiles (recommandé)
  • L’inscription en double opt-in pour la RGPD (recommandé) 
  • Le lien de désinscription en bas de l’e-mail (obligatoire)  
  • Des phrases simples et courtes pour une lecture fluide 
  • La régularité 
  • Inclure vos liens vers vos réseaux sociaux et votre site (recommandé)

À quelle fréquence envoyer votre newsletter bien-être ?

La bonne fréquence est celle qui vous convient le mieux. Cela peut-être une fois par semaine ou une fois par mois.

Elle dépend également de vos objectifs et de votre activité :

  • Augmenter les visites sur votre site
  • Engager le dialogue avec vos abonnés,
  • Fidéliser vos clients, etc.

Une fois que vous avez défini le bon rythme, soyez régulier et ne laissez pas trop longtemps vos abonnés sans nouvelles. La newsletter c’est un événement que certains de vos lecteurs attendent avec impatience. Comme une sorte de rendez-vous. Et pour parvenir à ce résultat il faut être régulier. 

Voici une astuce simple : créez des rappels ou un calendrier éditorial comprenant le rythme d’envoi et les thèmes choisis. Par exemple, vous avez l’habitude d’envoyer votre newsletter tous les mardis. Et bien, il faut tout faire pour respecter cela. 

infographie quand envoyer sa  newsletter

Ne jamais envoyer d’e-mails aux personnes qui n’ont rien demandé. 

Votre newsletter doit toujours être envoyée uniquement aux personnes qui se sont inscrites via l’un de vos formulaires d’inscription. Celles qui vont ont donné leur accord explicite. 

N’achetez surtout pas de bases d’adresses e-mail, et ne récupérez pas non plus les adresses que vous trouvez sur Internet. Que ce soit sur les réseaux sociaux, un site, une carte de visite, etc. Vous risquez tout bonnement d’atterrir dans les spams et de développer une mauvaise réputation. 

Voici une anecdote personnelle : 

Un jour j’ai reçu une newsletter d’une personne que je ne connais pas. Jamais mis les pieds sur sont site, ni échangé. Rien, nada. 

J’ai demandé à cette personne comment avait-elle récupéré mon adresse e-mail sans mon accord, s’il vous plaît. Et pourquoi elle m’envoie sa newsletter alors que je n’ai rien demandé. 

Voyez un peu le tableau, nous n’avons aucune confiance envers les personnes sorties de nulle part et qui arrivent dans nos e-mails comme un cheveu sur la soupe. 

Bonus : le lead magnet 

Le lead magnet ou aimant à prospects est un moyen simple et efficace pour obtenir plus d’abonnés à votre newsletter. Il s’agit d’un contenu à forte valeur ajoutée gratuit qui doit intéresser vos lecteurs. Toutefois, vous devrez d’abord définir une cible bien précise avant de créer votre lead magnet. Il peut prendre la forme : 

  • D’un e-book 
  • Un livre blanc / guide 
  • Des vidéos, 
  • De podcasts 
  • Des formations gratuites,etc. 

Quel outil pour créer votre newsletter de thérapeute ? 

Afin de créer et d’envoyer facilement votre newsletter vous aurez besoin d’un logiciel qui va vous permettre d’économiser du temps. Notamment créer des formulaires d’inscription pour collecter des adresses e-mails, envoyer des e-mails automatiques en fonction des actions de vos abonnés etc.  

Sendinblue : l’outil français N°1. Il est gratuit jusqu’à 300 envois par jour avec nombre de contacts illimités. Les nombreux tutoriels vous permettent une prise en main rapide. 

ActiveCampaign : La première offre est à 9 $ / mois jusqu’à 500 contacts. Il permet de mettre en place des séquences automatisées bien plus complètes que Sendinblue. Notamment si vos lecteurs ouvrent certains e-mails, s’ils répondent, etc.

Des fonctionnalités avancées qu’on ne retrouve pas chez Sendinblue et qui peuvent être très utiles. Même si je le trouve un peu cher par rapport à la concurrence, c’est mon favori et il possède un taux de délivrabilité supérieur à Sendinblue et Mailchimp.

Mailjet : autre acteur historique français de l’e-mailing. Gratuit jusqu’à 200 mails par jour et nombre de contacts illimités. La version gratuite suffit si vous n’avez pas besoin des séquences d’e-mail automatisées.  

Hubspot : Simplicité d’utilisation et performance, c’est la solution d’Inbound Marketing la plus complète du marché. La version gratuite peut convenir si vous avez seulement besoin d’un CRM puissant couplé à l’e-mailing sans l’automatisation. Le tchat à installer sur votre site et l’outil de création de devis peuvent vous être utiles. Les plans payants en revanche, ne sont pas accessibles aux indépendants hors secteur marketing car trop onéreux à mon sens. 

Mailchimp : solution la plus connue avec une version gratuite jusqu’à 2000 contacts mais disponible en anglais uniquement. Le service client est plus ou moins inexistant et personnellement je n’ai pas eu une bonne expérience avec eux. 

Vous pouvez également compter sur : 

Tous ont une version gratuite avec envoi de newsletter et différentes fonctionnalités. Il est également possible d’intégrer ces outils à WordPress, Woocommerce, Calendly et divers services ou extensions qui vous aident à gérer votre activité de bien-être au quotidien. 

Je vous conseille de regarder les offres en fonction de vos besoins et du nombre de contacts que vous avez dans vos listes. 

En conclusion, la newsletter est un outil formidable pour communiquer et attirer de nouveaux clients. À condition de faire les choses correctement. En suivant mes conseils, vous en serez vous aussi capable. À présent réfléchissez à 3 idées de newsletters que vous pourriez envoyer. Et qui pourraient créer de l’engagement avec vos lecteurs. Aller, à vous de jouer !

Cet article contient des liens affiliés.

Charlyne de  Updoze
Charlyne de Updoze

Développeur web - Graphiste - Consultante SEO

La création graphique a toujours été une passion depuis mes 15 ans. Je suis diplômée en marketing et gestion d’entreprise. C’est pourquoi aujourd’hui, j’aide les professionnels du bien-être à se faire connaître, trouver des clients et développer leur activité professionnelle grâce à la communication et le webmarketing. Je suis également auteure d’un guide sur la création de micro entreprise et blogueuse sur les thèmes de la spiritualité et des corps énergétiques. 

FORMATION GRATUITE

Créez et gérez votre activité indépendante sereinement.


guide auto entrepreneur charlyne renault
  • Préparez et déclarez votre activité professionnelle
  • Apprenez la gestion administrative
  • Développez et rentabilisez votre activité
Vous ne pouvez pas copier le texte de cette page.

5 jours pour attirer vos clients facilement

 

Vous souhaitez vous faire connaître et trouver plus de clients ?

Recevez gratuitement ma formation par email : 5 jours pour attirer vos clients. 

Rejoignez plus de 200 professionnels qui sont passés à l'action. 

 

Merci ! Vous êtes maintenant inscrit à notre formation offerte. N'oubliez pas de vérifier votre boite mail.

Pin It on Pinterest