ouvrir un cabinet de thérapeute homme qui écoute une femme sur un divan

6 étapes pour réussir le lancement de votre activité de thérapeute

Comment se lancer en tant que thérapeute et réussir votre ouverture de cabinet ? Après avoir terminé votre formation et obtenu la fameuse certification, c’est l’heure du grand saut. L’ouverture et le lancement officiel de votre activité de thérapeute. Non sans excitation et un peu de stress.  

Car si les démarches de création d’entreprise se font désormais en quelques clics sur Internet, lancer votre activité de thérapeute n’est pas si simple.  Et vous voilà assailli d’une multitude de questions : 

  • Par où commencer ?
  • Comment trouver des clients ?
  • Comment vivre de mon activité professionnelle indépendante ?
  • Comment faire face à la concurrence grandissante chaque jour ?

Pas de panique, je vous explique les étapes indispensables pour réussir l’ouverture de votre cabinet de thérapeute.

6 étapes indispensables pour se lancer en tant que thérapeute.

Bien démarrer en tant que thérapeute rime avec préparation. Et pour mettre toutes les chances de votre côté voici les 6 étapes à ne surtout pas négliger : 

1- Adopter l’état d’esprit d’entrepreneur.

2 – Définir votre projet.

3 – Prévoir votre budget.

4 – Identifier votre lieu de pratique.

5 – Communiquer et vous faire connaître le plus tôt possible. 

6 –  Vous entourer et vous faire aider.

1- Adopter le bon état d’esprit.

La première étape lorsque vous envisagez de créer votre activité de thérapeute c’est bien sûr d’être aligné avec vos valeurs, vos aspirations et votre mission de vie. La thérapie est une vocation c’est un appel de l’âme qui s’est effectué en vous. Par conséquent alignez-vous sur ce qui vibre pour vous parce que ce sera bien plus facile de gérer une activité qui vous procure de la joie et du sens.

Vous êtes certes thérapeute mais vous devenez aussi entrepreneur. Vous devez donc ensuite penser comme un chef d’entreprise et non comme simple accompagnant. Cela implique de vous former au marketing, à la communication, à la gestion commerciale, administrative et comptable de votre activité.

Tout cela commence dès lors que vous choisissez votre statut d’entreprise pour déclarer votre activité. Même si vous êtes Micro-Entrepreneur, et que toutes les démarches sont simplifiées, avoir le bon état d’esprit dès le départ vous évitera bien des erreurs de débutant.

Info pratique : l’assurance professionnelle n’est pas obligatoire pour tous les micro-entrepreneurs contrairement à ce que l’on trouve sur Internet. Service-public.fr indique que seuls les professionnels du droit,de la santé, du bâtiment et agents immobiliers sont soumis à cette obligation. En tant que thérapeute vous n’êtes donc pas concernés si votre activité est non réglementée.

Formation marketing pour thérapeute MarkEthic

2 fois plus de clients avec une communication béton

3 mois pour être visible, remplir votre agenda et enfin vivre sereinement de votre passion.

2 – Définir votre projet avant l’ouverture de votre cabinet de thérapeute

Avant même de vous lancer dans la recherche d’un lieu de pratique, ou de commencer à communiquer, définir correctement votre projet est vital. Ne vous lancez surtout pas tête baissée sans un plan et des fondations solides car vous foncez droit dans le mur.

Pour ouvrir son cabinet de thérapeute sans risque d’erreurs de débutants, on commence par conséquent par réfléchir à :

  • Ce que vous pouvez proposer.
  • Quelle thématique ou problématique vous attire le plus.
  • Quel est le profil de client avec lequel vous avez envie de travailler.
  • Quels sont les besoins et attentes des clients.
  • Ce qui vous différencie.
  • Quels tarifs appliquer et la durée des séances.

Prenez en compte également votre zone de génie. C’est-à-dire ce que vous savez faire de mieux, le plus naturellement, facilement et ce qui vous passionne. À partir de ces éléments, vous construisez ce qu’on appelle votre positionnement. 

Grâce à lui, vous serez en mesure de créer une offre attractive et de communiquer clairement aux bonnes personnes avec le bon message. Ce que les gens achètent c’est votre temps, vos compétences et une solution à leur problème. 

Plus votre positionnement est clair, plus vos objectifs le seront et plus il sera facile de vendre vos offres aux bonnes personnes. 

3 – Prévoir votre budget pour le lancement de votre cabinet.

En fonction de votre modèle d’activité, vous devrez prévoir des fonds plus ou moins importants. La location d’un local en fait partie. Mais ce n’est pas tout. La communication et le marketing doivent être votre priorité. Et pour cela il faut un budget de départ car vous ne pourrez pas tout faire tout seul et sans connaissances.

4 – Identifier votre lieu d’exercice.

Devoir chercher un local n’est plus la principale préoccupation notamment parce que la location implique un budget que tous les thérapeutes ne disposent pas au lancement de leur activité.

Désormais de plus en plus de thérapeutes exercent directement chez eux en aménageant une pièce dédiée à leur cabinet. Il est même possible de proposer des séances à distance selon votre spécialité grâce aux outils numériques.

Outre le local commercial classique, il existe également des associations et centres de bien-être qui louent des cabinets. On trouve également le partage de cabinet entre thérapeutes. Les possibilités sont nombreuses.

Vous êtes ainsi libre de choisir ce qui convient le mieux à votre situation. Notez que si vous louez un local, vous aurez besoin de souscrire à une assurance locative.

thérapeutes faites-vous connaître en 1 semaine

6 étapes simples pour trouver des clients en une semaine

5 – Communiquer autour de votre activité de thérapeute. 

Pour trouver des clients lorsque vous vous lancez en tant que thérapeute, il faut évidemment communiquer et vous montrer publiquement. Cette partie de la vie d’un entrepreneur est encore trop négligée par les thérapeutes. Soit par manque de légitimité ou par peur de se montrer. 

Et c’est bien pour cela que 90 % des praticiens n’arrivent pas à vivre de leur activité et luttent pour survivre les premières années. Vous focaliser sur des formations et de nouveaux outils pour monter en compétence ne vous aidera pas à vendre vos accompagnements.  

Communiquer c’est permettre au gens qui cherchent un praticien de vous trouver facilement. Cela implique d’avoir une identité visuelle claire, de travailler votre communication et votre visibilité tout au long de votre vie professionnelle de thérapeute.

Certains canaux de communication sont d’ailleurs indispensables :

Vous devrez alors être actif et régulier dans votre stratégie de communication pour obtenir des résultats et vous faire connaître. Si cette partie n’est pas votre tasse de thé, déléguez et confiez tout ça à un professionnel qualifié. Mon rôle est justement de m’occuper de votre site web, de votre référencement et de votre stratégie de communication pour que vous n’ayez pas à vous en soucier.

 6 –  Vous entourer et vous faire aider.

Ne restez pas tout seul dans votre coin même au démarrage de votre activité de thérapeute. Face à la difficulté notamment faites vous aider par des professionnels pour débloquer la situation. Trop de thérapeutes se sentent seuls et désemparés avec tout ce qu’il y a à gérer dans leur activité. 

Et comme vous ne pouvez pas être partout, vous serez rapidement submergé. Ainsi je le répète : déléguez tout ce qui ne fait pas partie de vos compétences : communication et marketing, comptabilité, administration, etc. Vous gagnerez en temps, en énergie, en rentabilité et en tranquillité.