Les chiffres clef de la cybersécurité des TPE/PME.


Cyber-Securite entreprises

Face à une hausse constante des attaques cybercriminelles, la CPME et ses partenaires ont mené l’enquête auprès des TPE/PME (entreprises de moins de 50 salariés) afin de connaitre ; comment celles-ci font face aux risques liés à la cybersécurité ?

 

En sont-elles conscientes ?

Et sont-elles suffisamment protégées ?

 

Pour répondre à ces questions, 374 dirigeants ont été interrogés sur leur sensibilité, leur intérêt et leurs actions en matière de cybersécurité dans leur entreprise.

 

Les attaques informatiques les plus fréquentes.


Régulièrement les entreprises sont les cibles d’attaques de différents types. 40% des TPME ont déjà subis une ou plusieurs cyberattaque et tentative d’attaque.

 

Protection attaque entreprises

 

Hameçonnage (phishing) : effectué généralement par mail, cette technique vise à leurrer la cible en se faisant passer pour un organisme, lui demandant de communiquer des informations personnelles comme : identifiant, mot de passe, données bancaires).

 

L’hameçonnage peut aussi se faire par SMS, ou appel téléphonique par lesquels les malfaiteurs se font passer pour une banque, une administration, un fournisseur d’énergie ou téléphonique, un commerçant en ligne ou même les réseaux sociaux.

 

Il est également possible de recevoir des phishings qui vous avertissent, connaitre certaines choses sur vous et vous demandent quelque chose en échange de la non-divulgation publique de ces soi-disant informations.

 

Rançongiciel (ransomware) : cette technique consiste à l’installation d’un logiciel malveillant sur un ordinateur pouvant bloquer l’accès au serveur, à l’ordinateur ou aux fichiers qu’ils contiennent en chiffrant (cryptant) les données.

 

Le but est de réclamer le paiement d’une rançon afin de pouvoir de nouveau avoir l’accès.

 

Malware : Virus, vers, trojan, cheval de Troie, tous sont des malwares.

 

Des programmes malveillants qui ont pour but de nuire à ou via un système informatique ou réseau.

Ils sont capables d’endommager vois supprimer vos fichiers, d’accéder à vos informations, de prendre le contrôle de votre ordinateur, d’ouvrir des failles pour y introduire d’autre virus, etc.

 

Fraude au président : Elle vise principalement les collaborateurs d’une entreprise, en leur demandant de façon urgente, d’effecteur un virement important sur ordre de la hiérarchie, et ce, avec n’importe quel prétexte.

Comment les entreprises s’en protègent-elles ?

 

Installation de protection :

 

Entreprises protections attaques

 

De manière générale, 80% des petites entreprises possèdent un antivirus, 66% un firewall et 50% une solution antispam qui reste largement peu utilisée.

 

Changement de mot de passe :

 

On estime à seulement 36% le nombre d’entreprises qui effectuent un changement de mot de passe tous les 6 à 12 mois, un chiffre qui reste regrettablement bas.

 

Pire encore 30% d’entre elles ne changent jamais leur mot de passe contre 14% de TPE qui modifie les mots de passe tous les 3 mois.

 

Cyber-Securite entreprises

 

Mise en place de dispositifs :

 

76% des petites entreprises procèdent à la sensibilisation de leurs effectifs, 50% d’en elles nomment ou font appel à un référent informatique et seulement 14% des petites structures possèdent une assurance contre les attaques informatiques.

 

Cyber-Securite entreprises

Source : https://www.cpme.fr

 

Prenez connaissance de notre article : Quand la sécurité web dépend de la maintenance et des mises à jour.