Partager :

Chaque année de nombreuses enquêtes sont menées auprès des entreprises, c’est notamment le cas concernant la cybersécurité. Nous avions d’ailleurs publié précédemment un article reprenant les chiffres clés de la cybersécurité pour les TPE/PME. Travaillant en majorité avec des micros entreprises nous avons donc décidé d’établir notre propre enquête concernant la sécurité web des micros entrepreneurs.

Notre agence a donc interrogé sur 3 mois environ 200 indépendants sous le statut de micro entreprise. Dans le but de connaitre le taux de préoccupation concernant la sécurité du site web professionnel de ces entreprises. 

Quel est le taux de préoccupation concernant la sécurité web des micros entreprises ?

De manière générale, 85 % des micros entrepreneurs suivent la transformation digitale et possèdent donc un site Internet dédier à leur activité professionnelle. Tout secteur confondu (artisan, commerçant, artisan-commerçant et libéral).

La totalité (100 %) des interrogés affirment que la sécurité de leur site web est une source de préoccupation. Et qu’à la réflexion, la cybersécurité n’est donc pas à négliger.  À ce stade nous pourrions donc en conclure que tous les micros entrepreneurs prennent soin de sécuriser leur site web. Dans la mesure où ils ont connaissance des risques liés à la gestion d’un site web.

Or notre étude démontre le contraire.

sécurité site web micro entreprise

40 % des micros entrepreneurs interrogés ne souhaitent pas effectuer un audit de sécurité pour connaître les failles présentes sur leur site web. Ces mêmes personnes ne souhaitent absolument pas faire appel à un professionnel. De plus il est totalement hors de question d’accorder un quelconque budget pour faire sécuriser leur site web. Et ce en dépit du fait qu’ils connaissent les risques encourus.

La réalité n’en est pas moins, puisque 20% des sites ne présentent pas de certificat SSL pourtant un basique en termes de sécurité web. (Les informations relatives au certificat SSL sont disponibles sur notre article dédié).  C’est un résultat contradictoire. Dans les faits tous les sujets ont absolument conscience qu’un site non HTTPS et ne présentant pas de certificat SSL est vulnérable. Des vulnérabilités liées au piratage informatique ainsi qu’aux vols de données plus ou moins sensibles par exemple.

 

Notre enquête révèle d’ailleurs que se sont majoritairement les hommes d’une tranche d’âge de 30 à 45 ans qui sont les plus rétissant. Contrairement aux femmes qui ont toutes répondues sans exception être d’accord pour potentiellement déléguer la sécurité de leur site à un professionnel.  On peut émettre l’hypothèse que le financement puisse être un facteur déterminant à ce refus.

Quant aux femmes entrepreneuses : d’après notre enquête, elles semblent d’avantage soucieuses de la sécurité de leur site professionnel. Voir même pour la majorité d’entre elles, prêtes à déléguer cette tâche à un(e) expert(e).

 

Quel comportement adoptent les micros entrepreneurs ?

 

 

cybersécuritéDans le cadre de cette enquête, nous avons également constaté que seulement 34% des indépendants ouvrent un mail les avertissant que leur site est vulnérable. Dans l’hypothèse qu’ils se sont alors demandé pourquoi leur site n’est pas sécurité ou qu’il n’avait pas connaissance du problème.  Alors que les  66 % restant ont tout simplement ignoré le mail. Pensant certainement qu’il s’agit d’une simple pub.  Ou bien qu’ils n’ont pas conscience du réel danger auquel leurs données sont exposées. Ni même qu’il est alors très facile de pirater leur site en usant ces failles.

Parmi les entrepreneurs ayant ouvert le mail, 3 % d’entre eux ont décidé de s’informer sur le sujet. Ils ont donc cliqués sur le lien explicatif  pour connaitre quels sont les risques encourus et comment s’en protéger .

Enfin, 1 % de l’échantillon à décider de prendre contact avec un professionnel pour effectuer un audit et procéder à la sécurisation de son site web.

 

En conclusion, on peut affirmer que :

Premièrement, les micros entrepreneurs connaissent parfaitement les risques liés à la sécurité d’un site web. Mais qu’à contrario, ils n’ont généralement pas connaissances des potentielles failles de sécurité présentes sur leurs propres sites.

Deuxièmement, les micros entrepreneurs sont peu enclins à investir dans la sécurité de leur site web. Et ce, au détriment de la sécurité des données sensibles et relatives à leur clientèle.

Finalement, la cybersécurité reste peu maitrisée au sein des petites structures indépendantes malgré les nombreuses ressources disponibles à ce sujet.

 

Partager :

Updoze accompagne régulièrement les entrepreneurs indépendants dans la mise en place de stratégies de communication, marketing et référencement naturel seo. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec nous ? Prenons le temps de faire connaissance et discutons ensemble !